Trophée National 2009

Guillaume nous décrit sa compétition: Les conditions étaient bonnes avec un vent nul et environ 20 mètres de visi. Sur ma zone de pêche, j'ai eu très peu de courant.

Après 3 journées de repérages, le Toulousain se met à l'eau avec les autres compétiteurs afin de se confronter aux meilleurs, il optera pour une pêche profonde uniquement, certains diront très profonde, jusqu'à -40 mètres. Malgré cela, la réussite n'est pas au rendez-vous lors de la 1ère journée de compétition: Je débute sur le premier point trouvé du séjour, j’agachonne car j’y ai vu de grosses pélamides, mais il y a rien. Les sars sont peu nombreux, et aucun n'est à la maille (500g). J’en décrocherai un de valide... Je monte alors sur les autres points repérés où je prendrai un chapon à -38 mètres. Je monte ensuite sur ma deuxième zone repérée, où j’avais vu de très nombreux sars, malheureusement Noguera est déjà dessus et il a déjà 3 sars. Je décide alors de descendre quand même, tout en bas, à -37 mètres je prendrai un sar. J’enchainerai ensuite les apnées entre -32 et -40 sur des zones où nageaient les sars au repérage, mais je n'y verrai rien de valable. Je fini cette journée avec 2 poissons, ce qui me fait terminer à la 9ème place, loin du 1er, Cyril Bollote avec 6 beaux poissons.

La seconde journée de compétition se déroulera tout autrement :  Vu le point de départ de la compétition, je palme 100 mètre à peine pour aller sur une marche où j’ai vu des sars lors du repérage. J’agachonne avec des petits dentis sur la tète à -30 mètres, avant de m’apercevoir qu’il n’y a rien. Sur la patate en bas à -35 mètres, je prendrai un sar. Je me déplace alors sur le tombant 30 mètres plus au large et ancre. Je ne bougerai plus, il y a une belle boule de sars. J’en décroche un, puis j'arrive à en tirer un de loin. Pendant 5 heures, j'ai pêché sur ce tombant entre - 37 et -41 mètres avec mon 75, sur des trous très difficiles. Beaucoup de poissons, mais peu de sars de plus de 500 grammes. Au final j’ai fait mon quota de sept sars, dont six de valables, auxquels viendront s'ajouter un chapon et un labre. Guillaume gardera en mémoire cette boule de sars qui le fera monter sur le podium, alors qu'il en tire un de très loin, les autres poissons se mettront rapidement à trou.

Comme toujours après une compétition, ce sont les anecdotes sous-marines qui se racontent lors de la pesée, Guillaume nous en retranscrits quelques unes: Cyril Bollote a vu un gros denti le second jour. Comme il était muni d'un 90, il n'a pas tenté le tir, ce qui fort dommage car il aurait alors gagné le titre. Franck Audibert n'a pas pu tirer un beau barracuda dans les mêmes circonstances le premier jour, par la suite il a prit son 110 et a réussi à prendre trois dentis, ce qui un bien bel exploit lors d'une compétition à la palme !

Vous pourrez retrouver notre champion lors du Trophée Ivara en Avril 2010, d'ici là nous le retrouverons lors du Trophée Provençal puis à Antibes.

Saluons les très sympathiques performances de Loïc Cosquer et Bruno Hansen qui termineront à la 5ème place du Trophée par équipe, ainsi que Thierry Courtesolle et Eric Espinasse qui arriveront juste derrière avec la 6ème place.

Photo : Source: apnea.fr , Daniel Deflorin


 

Commander la licence FNPSA 2016: 

La ligue LRMP partenaire

des Pêcheurs Sentinelles:

Nos partenaires

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional