Jean-Bruno et le Tassergal

Jean-Bruno Gurrieri, Président de la ligue régionale FNPSA LRMP

 

Portrait :

 50 ans

Licencié au Harpon Club Agathois depuis 1997 ;

Chasse principalement au Cap d’ Agde, aux Aresquiers, en Espagne, en Sicile et beaucoup en Sardaigne.

Instructeur Fédéral  de chasse sous-marine FNPSA.

Membre de l’équipe de Formation à la ligue LRMP et responsable formation au HCA.

5 participations au Championnat de France et Trophée National Individuel depuis 2003 et plusieurs fois qualifiés en double mais 1 seule participation en 2013.

3° au trophée IVARA en 2006.

Plusieurs places dans les 10 premiers régionaux en LRMP, tant en Double qu’en Individuels depuis 2000.

Plusieurs participations au Marathon de chasse de Palàmos et une au Trophée du Solitaire en Catalogne Espagnole.

Vainqueur des Capiades et plusieurs places de 3° au Marathon de chasse sous-marine du Harpon Club Mauguio.

Plusieurs fois 4° ou 5° au Trophée PEREZ et DESSAULT.

 

 

 

Retrouver le 'mot du président' sur notre page d'accueil.

 

 

Le récit d'une sortie originale avec un poisson 'rare' à Agde:


Début septembre 2013, je suis enfin en vacances pour 3 semaines afin de profiter au mieux  de cette période, que j’estime être la meilleure pour la chasse sous-marine, sur notre côte languedocienne.

 Mon vieux complice, Michel Sanchez, m’accompagne en ce dimanche matin.

Un léger vent d’Est nous accueille sur la mise à l’eau du Cap d’ Agde et je ne peux déjà m’empêcher d’imaginer que le petit courant, parallèle à la côte qu’il provoque, est synonyme d’une rentrée d’eau « cristal » et de beaux poissons.

Sitôt le bateau à l’eau et les combis enfilées, nous nous dirigeons vers une zone où je croise régulièrement de beaux dentis. Dés la mise à l’eau je constate comme je le pressentais que celle-ci est limpide et que la vie est bien présente.

Au premier agachon, sars et dorades montrent le bout du museau mais si les sars sont beaux, ces dernières sont plus petites et je ne suis pas encore assez chaud pour tenir  les agachons qui vont me permettre d’en attirer de plus grosses ou d’attendre les dentis.

Je rentre donc un peu en terre et quelques rougets plus tard, je suis enfin opérationnel.

Je rejoins mon meilleur poste et me pose 10 mètres plus bas. Comme dans un rêve au bout de 20 secondes un beau denti de « 3 kilos se présente devant la flèche de mon Valentin. Sans hésiter je le tire et pendant que 15 m de mon moulinet se dévident, je regagne la surface en exultant. Michel qui a suivi la scène de loin me rejoint pour contempler le poisson que je remonte. Mais en fait ce sont 2 dentis qui sont sur la flèche, celui que j’ai sciemment tiré et un d’un kilo qui devait se trouver derrière. Je les mets aussitôt dans la glacière et me prépare pour redescendre.

Malheureusement le courant forcit et ne voulant pas confiner mon équipier au seul rôle de Barquero et déjà satisfait de mes prises, nous décidons de pêcher dans une zone plus calme ou quelques sars, rougets et poulpes satisferont nos velléités de pêcheurs et plus tard nos palais de gourmets.

Au bout de trois heures, nous nous accordons un repos et une pause casse-croûte bien méritée tout en attendant que l’agitation maritime touristique du Cap se calme. Après un passage infructueux sur les « Tables » et hantée par la vision des dorades, je décide vers 16H00 de retenter un passage sur mon poste. Michel, fatigué, décide de rester sur le bateau. Nous ancrons donc à proximité de la zone et je m’immerge. A peine posé au fond, j’aperçois de belles dorades au loin quand tout à coup un éclair argenté me fonce dessus. Deux secondes plus  tard, l’éclair s’immobilise à 5cm de ma flèche et je constate que c’est un beau Tassergal d’un peu plus de trois  kilos. Le tir n’est qu’une formalité et  30 secondes après,  je remonte tout heureux sur le bateau sous le regard médusé de mon ami  qui  n’a pas souvent eu l’occasion de croiser ce poisson.

Après cette prise nous décidons de rentrer.  Rinçage du matériel, des hommes et rangement du bateau nous ferons faire des photos-souvenirs à la tombée du jour mais je garde un souvenir mémorable de cette journée de rêve.

  

Jean-Bruno et Michel, le soir de cette fameuse sortie

 

Commander la licence FNPSA 2016: 

La ligue LRMP partenaire

des Pêcheurs Sentinelles:

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional