Propositions Parc marin de la Côte Vermeille

Veuillez trouver dans ce document les propositions de la Ligue Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées (LRMP) de la Fédération Nautique de Pêche Sportive en Apnée (FNPSA) pour le futur parc naturel marin de la Côte Vermeille.

Ces propositions concernent nos deux activités de chasse sous-marine, la compétition et le loisir, que nous entendons maintenir dans le parc.

Certaines des dispositions présentées sont déjà appliquées sur la côte Vermeille, nous le rappellerons au fur et à mesure.

Elles sont recensées autour de 3 grands axes :

  • la limitation des prélèvements,
  • l'observation du milieu marin,
  • la sensibilisation et la formation des pratiquants.

 

 

I) La limitation des prélèvements en poissons

La limitation des prélèvements en poissons est déjà opérationnelle en compétition FNPSA en général et en particulier sur la Côte Vermeille.

Elle comprend :

  • la limitation du nombre de journées compétition par année sportive .  (Ce nombre est limité à 3 pour la Côte Vermeille)
  • la limitation des prises en nombre (quotas) et la l'obligation d'un poids minimum (maille) .

Cette réglementation a été établie sous le contrôle de la commission environnement de la FNPSA. Est précisée ici celle qui est appliquée en Languedoc-Roussillon depuis 2005.

Les quotas ont été fixés à 5 pour le groupe de poissons Labres/Crénilabres, 5 pour le groupe Mostelles/Rascasses/Chapons et 7 pour le groupe Autres espèces autorisées (ou 10 si le nombre de compétiteurs prévus est faible comme la finale du trophée régional individuel qui est limitée règlementairement à 20).

Il est à noter qu'en moyenne par compétiteur les prises réalisées par groupe d'espèces se situent très en dessous des quotas, seuls les meilleurs pouvant les atteindre. (Constatation basée sur nos statistiques régionales)

 

La maille à été fixée à 350 gr (500 pour le Denti), ce qui nous assure à coup sûr pour les espèces habituellement pêchées des prises de taille supérieure à la règlementation française

  • l'interdiction de certaines espèces

Outre les Congres et les Murènes pour des raisons pratiques et sportives nous avons rajouté le Corbs à la liste des espèces interdites par la règlementation française. (Depuis 2007 pour la Côte Vermeille ).

  • la limitation d'usage des zones

A ces limitations il faut encore ajouter le principe d'alternance des zones qui permet qu'une même zone de compétition ne soit pas utilisée plus d'une fois par saison sportive, ce qui est possible sur la Côte Vermeille où l'on dispose suffisamment de zones.

 

Ces dispositions qui sont connues favorablement des responsables de la zone Natura 2000 « Posidonies de la Côte des Albères » (Mr Alain PIBOT) et de la Réserve Marine Naturelle de Banyuls-Cerbère (Mme Marie Laure LICARI) seront bien entendu maintenues pour le futur parc naturel marin de la Cote Vermeille.


La limitation des prises en chasse sous-marine de loisir

Sur le principe ne nous sommes pas opposés à ce que des limitations à la capture de poissons soient appliquées à chasse sous-marine de loisir.

Application de quotas, relèvement des mailles sont envisageables. Nous serons attentifs toutefois à ce qu'une nouvelle règlementation en la matière n'interfère pas sur celle en application dans nos compétitions et nuisent à leur intérêt sportif.

L'interdiction en loisir d'espèces sensibles comme le Corbs dans le parc marin de la Côte Vermeille ainsi que l'interdiction de capture des poissons en période de frai peuvent également être examinées.

Nous exprimons cependant une réserve à ces possibles nouvelles limitations : que parmi les différentes activités de pêche récréative la chasse sous-marine ne soit pas la seule visée.

Toutefois l'interdiction de capture des poissons en période de frai pourrait être appliquée à nos compétitions sans réserve et sans difficulté du fait que nous ne faisons que 3 jours de compétitions par an sur la Côte Vermeille.

Par contre nous nous opposerons fermement à la réduction de l'espace de chasse sous-marine et tout particulièrement si cela aboutit à cantonner, et donc à concentrer, les chasseurs sous-marins dans les zones les moins intéressantes .

Notre position sur le permis de chasse sous-marine

Nous manifesterons par contre une vive résistance à la mise en place d'un permis de chasse sous-marine national, ou même local.

Promu au niveau national par la FFESSM sur la base d'arguments spécieux (question de sécurité alors que les accidents liés à la manipulation d'un fusil de chasse sous-marine sont rarissimes), il constituerait à notre sens un obstacle à la pratique de la chasse sous-marine et aurait donc pour effet de limiter le nombre de pratiquants.

Il s'avère d'ailleurs que même à l'intérieur de la FFESSM cette proposition fait l'objet d'une forte opposition de la part des chasseurs sous-marins.

 

 

II) Observation du milieu marin

La tenue de statistiques sur les prélèvements effectués en compétition

De même que pour la limitation des prélèvements, la FNPSA a demandé à ses ligues régionales de tenir des statistiques sur les prélèvements en poissons effectués en compétition.

Pour la ligue LRMP cela a été mis en application dès 2004. Ainsi, à chaque compétition les poissons pris sont comptés et mesurés en taille et en poids (y compris ceux qui ne sont pas à la maille).

Il est établi à partir de ces mesures des fiches de relevé de prises par espèces qui sont communiquées pour leur information à la Réserve de Banyuls-Cerbere (Mme Marie laure LICARI) et à la Direction Départementale des Affaires Maritimes de Port Vendres.

Archivées à la Ligue LRMP ces relevés lui ont permis d'établir un rapport synthétique portant sur les années 2004 à 2007 ( Etude d'incidences de la pêche sportive en apnée en compétition FNPSA - Site Natura 2000 « Posidonies de la côte des Albères » ) dont

une copie a été remise à l'équipe chargée de l'étude du futur parc marin de la Côte Vermeille.

Elle montre que les prélèvements effectués pendant cette période à l'occasion des compétitions FNPSA sont insignifiants. ( 614 Kg péchés en 7 journées de compétition FNPSA depuis 2004.)

Il va de soi que la tenue de statistiques sur les prélèvements effectués en compétition sera maintenue et que le futur parc naturel marin de la Côte Vermeille en sera l'un des principaux bénéficiaires .

Extension des moyens d'observation : La mise en place d'un réseau de pêcheurs sous-marins « observateurs » FNPSA

A des fins de collaboration avec l'Agence nationale des Aires Marines Protégées et le parc naturel marin d'Iroise et à titre expérimental, un réseau de pêcheurs sous-marins « observateurs » va être mis en place dans le courant de l'année 2009 par le comité Bretagne de la FNPSA (2 dans le périmètre du parc naturel marin d'Iroise, 2 en Bretagne Nord, 2 en Bretagne Sud).

Ces observateurs seront des pêcheurs sous-marins aguerris et reconnus pour leur connaissance du monde sous-marin. Ils seront mandatés pour observer ou recueillir localement les observations dans leurs secteurs selon une grille d'observation à définir en concertation avec l'agence des AMP en fonction des éléments souhaités.

En cas de succès, la FNPSA envisage l'extension de ce réseau à l'ensemble des zones où elle exerce son activité.

 

 

 

Ainsi, la Ligue Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées FNPSA proposera au futur parc marin de la Côte Vermeille la mise en place d'une équipe de pêcheurs sous-marins « observateurs », en collaboration étroite avec celui-ci quant à l'organisation et aux services attendus.

 

 

III) Sensibilisation et formation des pratiquants aux aspects environnementaux de son activité

La sensibilisation et la formation des pratiquants à la préservation du milieu naturel marin s'effectuent d'abord dans les clubs FNPSA dans le cadre de leur activité (entraînements, sorties en mer encadrées …).

Pour cette raison la promotion de nos clubs par le parc ne pourra que lui être bénéfique.

Elles s'effectuent également par la pratique de la compétition qui avec ses règles contraignantes (mailles, quotas, espèces interdites) s'avère un excellent instrument éducatif. C'est pourquoi, au contraire de la FFESSM , nous pensons que c'est une des bonnes raisons pour laquelle la pratique des compétitions de chasse sous-marine doit être défendue.

Mais cela n'est pas suffisant si l'on veut toucher le maximum de chasseurs sous-marins qui tous ne sont pas licenciés à des clubs et encore moins pratiquent la compétition.

C'est pourquoi la FNPSA et la ligue Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées proposera dans les années à venir diverses actions dont le parc marin de la Côte Vermeille pourrait bénéficier et aux quelles il pourrait apporter son concours .

 

Ce sont notamment :

  • La réalisation et la diffusion d'une plaquette « Environnement »

La FNPSA en a fait réaliser une, mais il reste à trouver les fonds pour l'éditer en grand nombre et la diffuser auprès du public en la plaçant dans endroits stratégiques comme les magasins de matériel de chasse sous-marine et de plongée, les bureaux des affaires maritimes, les capitaineries de port ...

  • La réalisation et diffusion d'un « Guide pour une pêche en apnée durable »

Un guide à l'intention des chasseurs recensant les espèces rencontrées, indiquant celles qui sont interdites, déconseillées de prendre en raison de leur rareté ou fragilité, précisant à partir de quel poids/taille elles peuvent être raisonnablement pêchées (ont déjà reproduit) et à quelle période il n'est pas bon de le faire (période de frai) pourrait être réalisé avec l'aide de spécialistes. Il pourrait être mis à disposition du public sur différents sites internet (site FNPSA, site du parc marin de la Côte Vermeille …) facilitant ainsi une large diffusion à moindre frais.

Autre moyen de large diffusion : la publication sous forme condensée dans des revues spécialisées comme APNEA.

Ces deux outils de sensibilisation et formation devraient trouver toute leur importance en période estivale où l'afflux de pratiquants souvent occasionnels peut se traduire par des comportements écologiquement irresponsables.

  • l'organisation d'exposés « Chasse sous-marine et Environnement » avec l'intervention de scientifiques

Destinés aux pratiquants et futurs pratiquants, et pouvant être couplés avec un volet « Sécurité », des exposés « Chasse sous-marine et Environnement » pourraient être organisées avec intervention de scientifiques. S'appuyant sur un support informatique, ces exposés pourraient réalisés en diverses occasions : pour les clubs la ligue LRMP (journée de la ligue), à la demande du parc marin, à l'occasion de manifestations (salon nautique par exemple), dans le cadre de conférences sur l'environnement ...

  • Organisation de journée sensibilisation sur mer

Nous pensons également qu'il serait efficace d'organiser des journées de sensibilisation en mer au sein du parc sur les spots les plus fréquentés par les non-licenciés, en particulier en période estivale.

 

  • autres actions susceptibles d'aider au développement d'un comportement écologique

Nous nous efforcerons d'inciter le plus grand nombre de nos clubs et licenciés de participer à des actions diverses en faveur de la connaissance et la protection du milieu marin, à titre d'exemple :

  • le comptage des mérous avec le GEM ;
  • les aides diverses aux scientifiques (mise à disposition de poissons pour analyse, collaboration à des enquêtes et études …) ;
  • nettoyage de fonds pollués ;

 

 

Au travers de ces projets la FNPSA et la ligue LRMP souhaitent s'affirmer comme des acteurs majeurs de la sensibilisation à une bonne pratique de la pêche sportive en apnée. La signature d'un éventuel partenariat avec le parc serait de nature à faciliter la réussite des actions envisagées.

 

 

Ces propositions n'engagent évidemment que la FNPSA et la Ligue Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées qui la représente sur la région.

 

Le 26 novembre 2008

Le Président de la Ligue Languedoc-Roussillon Midi Pyrénées

Jean Marie RAY

 

Commander la licence FNPSA 2016: 

La ligue LRMP partenaire

des Pêcheurs Sentinelles:

Nos partenaires

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional