TRD 2017

 

Le trophée régional s'est bien déroulé ce week-end du 13 et 14 mai avec un superbe temps et beaucoup de poissons, notamment de belles dorades.

 

Le samedi matin, sur la plage des batteries, comme d’habitude, après le briefing du directeur de compétition, Christian Willeme, les 17 équipes se séparent, soit à droite, vers Port Vendres, soit à gauche vers Collioure. La zone est réputée tellement dure (malgré la beauté des fonds) que, généralement, une seule équipe pèche bien par côté. Et, cette année, ce sera encore le cas. Guillaume Eugène et Jean-Baptiste Clauss remportent (pour la troisième fois d’affilée) la journée de Collioure en péchant les coralligènes profonds (22/27m), et, comme souvent, Florent Géraud (avec Louis Laffont) termine second en péchant de l’autre côté sur une pierre connue. Les conditions étaient difficiles avec de l’eau sale, de gros courants, plus de mérous et corbs que de poissons autorisés, et c’est seulement 5 beaux poissons qu’il fallait présenter pour la gagne, le gros du peloton présentant seulement 1 à 2 poissons. Au niveau des prises notables, un sar de 1.1kg pour Guillaume Eugène, une mostelle de 1.2kg pour Gilles Espinossa (troisième du jour avec Pierre Papolla). Une liche de plus de 10kg aurait pu peser lourd, mais Olivier Mellon n’a pas eu le temps de la tirer.

Le lendemain, la zone de Port Vendres est réputée plus poissonneuse, plus grande, avec plus de poissons dans les petites profondeurs que la zone de Collioure. Généralement, les ceintures sont plus lourdes. Cette année, le poisson a été bien présent, et les pèches ont été belles. Beaucoup de sars, beaucoup de dorades. Le quota de sparidés (7) a été atteint par quelques équipes. A ce jeu, Guillaume Eugène et Jean-Baptiste Clauss prendront le meilleur départ car au bout de 3h, ils ont pris 5 dorades (pour plus de 5kg), 2 beaux sars et 2 labres. Ils consacreront donc (« du fait » des quotas) les deux dernières heures à chercher les mostelles et en prendront une belle sur le coralligène. Ils gagnent encore la journée et seront suivis par Oliver Mellon et Mathieu Luengo (un nouveau compétiteur), Thierry et Yannick Courtesolle (père et fils), Bruno Hansen et Loïc Cosquer qui présenteront des pèches « équivalentes » (6 ou 7 sparidés + 1 ou 2 poissons de roches). Lors de cette journée, beaucoup de gros sars et de belles dorades ont été capturés.

La plus grosse « belle au front d’or », 1.7kg a été prise par Florent Geraud (au général au pied du podium pour quelques grammes).

Guillaume Eugène et Jean-Baptiste Clauss remportent donc les deux manches (Collioure et Port-Vendres) et le titre (leur troisième sur ces zones après 2014 et 2016).

 

 Le podium est complété par Bruno Hansen et Loïc Cosquer à la seconde place et d’Olivier Mellon accompagné de Mathieu Luengo sur la troisième marche du podium. Bravo à eux.

 

 

Les Courtessolle (père et fils) terminent quatrième du général apres une belle seconde journée.


Remerciements : La ligue LRMP remercie chaleureusement le camping « La sardane » à Argelès pour leur accueil.

 

Classement

Photos (150)

Le CR de Florent Géraud sur le forum passionchasse

 

Le Podium


Les CR :

Guillaume Eugène (premier avec Jean-Baptiste Clauss) :

Le samedi avec Jean-Baptiste, sur la zone des Batteries, on a débuté sur une patate à gauche et JB y prendra une mostelle (mais légèrement non valable). Ensuite, comme d’habitude, on a filé sur les coralligènes à droite entre 20 et 27m. Il y avait pas mal de courant, de l’eau correcte au début de compétition (mais bien plus sale ensuite). Les poissons étaient là mais difficiles, 2 mostelles nous échappent, une autre il lui manquera 5g à la pesée, et les sars sont fuyants. Au final, on prendra 3 sars (1.1kg le plus gros),  1 labre et 1 mostelle, et une première place.

Le lendemain sur la zone de Port Vendres, on a péché en avançant, sur les 15m, rapidement, je prends un sar et une dorade. Et puis sur un sec, sur une faille, trois belles dorades se sont enraguées…  On a réussi à les faire (1.3, 1, 1) assez rapidement. Ensuite, on a continué de pécher en avançant, on a pris 1 sar de 950g et une autre dorade de 1.3kg (et 2 labres en passant).  Comme on avait les quotas de sparidés, et 2 grosses heures devant nous, on s’est enlargué à la recherche de mostelle dans le coralligène. On en a finalement fait une belle. On présente une magnifique pêche de 10 gros poissons valables  et nous sommes contents de gagner notre troisième titre ensemble sur ces zones.


Bruno Hansen (second avec Loïc Cosquer) :

 Jour 1: Zone très belle... si l'eau était claire (jamais vu), très peu de vie comme d'habitude, en bataillant 5 heures on arrive à faire 1 sar et 1 bleue. Cette pêche "exceptionnelle" nous permet de finir 4ème de la journée. 

Jour 2: La journée commence très bien et Loïc flèche une mostelle posé sur le sable à sa 2 ou 3ème apnée, suivi rapidement par un sar. Ensuite en pêchant très lentement devant nous (on n'a pas du dépassé la moitié de la zone), on arrive à faire 4 sars et 3 bleues supplémentaires. Petits regrets: je décroche une dorade tirée à la volée et Loïc voit un banc de très gros sars qui ne s'enraguent pas, seul les petits se calent à trou.


Olivier Mellon (troisième avec Matthieu Luengo) :

La sélection s'est déroulée sur 2 zones, entre Collioure et le cap Béar. La 1ere zone a été compliquée, malgré 2 très beaux poissons de vue. Une belle dorade de 1.5kg qui vient par dessus un bout de coralligène pendant que j'en fouillais un autre, elle détalera et ne reviendra pas, et une liche de 8-10kg vue à la coulée... je crois qu'on s'est surpris tout les 2, elle ne reviendra pas une fois posé au fond, dommage j'étais avec le 75 moulinet, ça aurait pu... La mostelle repérée a quant à elle était faite et passe de justesse pour marquer quelques points et se classer 7éme de la journée. La 2éme zone est beaucoup plus riche en tombants, pierres et coralligène, une visibilité plus que bonne entame ce début de 2éme journée, les poissons se font rare les 2 première heures, une mostelle est ratée par le coéquipier Mathieu, nous ne la reverront pas, puis on a commencé à voir du poisson nager à toutes les profondeurs, on commencera à taper quelques beaux sars sur différents secteurs essentiellement à trou, puis pris dans l’euphorie de la compétition on s’aperçoit que les sars commencent à s'accumuler sur l'accroche poison. On fini 4éme de la journée. La diversité a manqué, mais on n'a pas vu un labre de la journée. Très fier du coéquipier qui fera une dorade, son 1er poisson en compétition, qui nous donnera de précieux point pour le résultat final, 3éme du général et 1ére coupe (pour nous 2) et donc super heureux!

 

Commander la licence FNPSA 2016: 

La ligue LRMP partenaire

des Pêcheurs Sentinelles:

Nos partenaires

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional