TNI2019 : Cavalaire

 

Cavalaire : Un championnat national de haut vol !!!

 

Le championnat de France 2019 a été organisé de mains de maitres par Stéphane Buisson et Yvon Nicolin sur la belle commune de Cavalaire. Les deux zones étaient très différentes, la première, à l’est, du cap Lardier à l’entrée du golfe de Saint Tropez, présentait de nombreuses options, que ce soit en terre ou au large avec de beaux madrépores, de beaux secs et des éboulis. La seconde zone, à l’ouest faisait plus peur avec deux zones relativement jolies mais vides au bord (le cap Nègre et le « Datier ») et au large, des pierres nombreuses mais lisses et plutôt désertes. Il était clair que, hormis les hypothétiques pélagiques ou dentis, le poisson clef serait le chapon car, sur les grandes profondeurs, de très gros poissons avaient été repérés.

Le championnat s’est déroulé avec de superbes conditions d’eau claire et chaude et dans une bonne ambiance. De très beaux chapons ont été pris, 3kg pour le plus gros (Marcel Jorda), 2.7kg pour Aurélien Bouzon, 2.3kg pour Guillaume Eugène et Cyril Bollote. Les sars et labres sont restés plus discrets. Au classement général, sans surprise, les 4 premiers ont chassé profond (entre 35 et 50m). La première journée a été remportée par Cyril Bolotte avec 10 poissons dont trois gros chapons dépassant les 2kg et la seconde par Aurélien Bouzon avec 10 poissons dont 5 chapons de 2kg en moyenne. Ce sont des ceintures incroyables, on peut les féliciter.

Notre meilleur représentant, Guillaume Eugène, finit au pied du podium (une troisième fois) avec une belle ‘remontada’ le second jour avec, entres autres, de gros chapons pris à 48m (voir ci-dessous). Il s’agit encore d’une belle performance et cela permet à Guillaume de rester second au point-place.

Au niveau du podium, Cyril Bolotte remporte le titre suivit de Aurélien Bouzon et de Marcel Jorda, la ligue LRMP les félicite.

Jérémie Darolles a fait une belle première manche et termine à une jolie septième place. On peut aussi noter la belle 6ième place du second jour pour Jean-Baptiste Clauss pour un premier national individuel. C’est encourageant.

Mathieu Gonzales et Stephan Foppolo finissent loin au classement, ils n’ont pas eu de réussite. Ces zones ne pardonnent pas, le moindre poisson compte beaucoup de points et de place. Pour Stephan, collé au podium depuis longtemps, c’est une contre-performance qui montre à quel point ce genre de zone et notre sport peuvent être compliqués. On peut lui faire confiance pour réagir dans les prochains rendez-vous.

Le classement :

 

Les comptes rendus :

Cyril Bolotte, CA (1er) :

En attente

 

Cyril le premier jour et sa péche décisive


Aurélien Bouzon, Provence (2ième) :

 

Ce fut un championnat dur pour moi. D’abord un repérage compliqué car je n’ai pas toujours eu de pilote mais cela m’a permis de sonder beaucoup la deuxième zone. Et enfin Laurent How a pu se libérer pour me faire des déposes au mètre.

Tout le monde s’accordait à dire que la deuxième zone était très peu poissonneuse. J’ai donc concentré mon repérage sur cette zone. Ce qui m’a permis d’avoir un bon repérage sur les chapons que j’ai trouvé entre 35 et 43m (vu 15 dans le repérage).

Première journée le plan faire les sars sur deux pierres d’entrée et ensuite filer sur une zone à labre…. Mauvaise limonade sur les sars Clauss, Fopollo, Galliero, Roustant sont sur la même pierre, j’en prends 2 et file ensuite sur les labres absents…. Bref le quota de sars et 1 vielle plus serpent. 12éme

Jour 2 :

Je file sur mes chapons et à chaque descente j’en prends un dont un avec un doublé sar.

Je file ensuite au bord sur mes pierres à muge, mais Buisson est déjà là. Dommage.

Je vais en plage pour faire des muges et je rate un coryphène dans un mètre d’eau.

Sur ma zone à sar Roustan est déjà là. Je fais deux mostelles dont une sur 43m.

Et complète avec chapons plus gros et murène. 

Satisfait victoire de la manche et deuxième au général.

Aurélien, le second jour, avec une ceinture époustouflante qui lui permet une 'remontada' de la 10ième à la 2nd place

Marcel Jorda, CA (3ième) :

 

 

Première journée :

Bien qu’étant chez moi, je connaissais bien la première zone pour pratiquer la pêche à l’agachon mais je ne cherche pas particulièrement les poissons sédentaires. En repérant j’avais trouvé 5 mostelles et des sars sur un sec sur lequel je pêche habituellement entre 30 et 40 m. Je me suis donc dirigé tout d’abord sur cet endroit et j’ai pris 4 mostelles, 1 vieille, 2 sars et une murène. Ensuite je suis reparti plus en terre entre 10 et 20 m, ou j’avais repéré quelques sars qui malheureusement était pour la majorité absents Sur une pierre j’ai réussi à en faire un autre. Je me suis donc dirigé à l’ouest de la zone ou j’avais repéré une mostelle que j’ai pris sur 32 m. La fin de la compétition approchant je suis parti au bord essayer de prendre un mulet ou un baracuda en vain. Résultat de cette première journée une deuxième place qui me laissait espérer le podium final.

Deuxième journée :

Je connaissais assez bien le bord de cette zone et avec mon équipier Sébastien Iglesias, nous avons prospecté entre 30 et plus de 50 m ou nous avions repéré 3 mostelles et 2 chapons juste valable. En début de compétition je me suis dirigé au bord mais le poisson n’était pas là et je réussi tout de même à prendre un sar. Le temps passant, j’ai décidé de partir sur mes pierres profondes. Première pierre ou je prends d’entrée ce gros chapon de 3.090kg (qui me vaut la plus grosse prise du championnat) puis un autre chapon et une murène. Deuxième pierre à 48 m je tire un autre chapon et une murène. Troisième pierre 48 m vide, Aurélien ou Guillaume ont dû passer avant moi. Quatrième pierre, n’ayant pas épuisé mes réserves j’ai décidé d’aller chercher la dernière mostelle repérée à 54 m. Puis nous sommes repartis finir la compétition au bord et avons eu une avarie, le bateau s’est ouvert et nous avons eu une grosse entrée d’eau qui aurait pu me couter une disqualification. Nous avons réussi à rejoindre le point de ralliement dans les dernières minutes. Je termine 3ème de la manche et 3ème au général je suis très heureux de ce résultat, car c’est mon premier trophée national individuel.

Je remercie infiniment mes amis Laurent Lecoutour et Sébastien Iglésias pour leur aide précieuse ainsi que Stéphane Buisson et Yvan Nicolin pour leur organisation au TOP, la mairie de Cavalaire et le Camping « du Cros du Mouton ».

Marcel et le chapon le plus gros, 3kg!


Guillaume, LRMP (4ième) : 

Tout d’abord, je tiens à féliciter l’organisation et à remercier chaleureusement mon pilote Stéphane Bua, nous avons parfaitement fonctionné ensemble pour le repérage et pour la compétition.

Pour le premier jour, j’avais repéré un gros banc de gros sars sur 2 failles vers 28m en bout de zone. J’ai débuté en toute logique sur le point mais il ne restait que 3 sars dans la faille et zéro après mon premier tir… Le début de la galère. J’ai réussi à en faire un second sur un autre point à coté avant de repartir loin sur une mostelle de 1.3Kg repérée à 39m. En bas, elle n’est pas dans son trou, mais heureusement j’arrive à la prendre en une seule apnée (elle s’était décalée d’une dizaine de mètres). Un premier soulagement. Je fais ensuite, un parcours plus profond en mode ‘coup de poker’ entre 45 et 50m, sur des postes à dentis et à pagres vus au repérage mais ils seront vides. Sur 50m, je rate un sar difficile en remontant (il passait vite), et un autre sur 46m après un long agachon qui est venu dans mon dos (je n’ai pas pu le suivre assez pour lâcher un tir). Je retourne sur la zone des sars, et heureusement, j’en prend un, puis 2 murènes. Le moral remonte. Je tente un poste à sérioles à 35m en vain. Je repasse sur les postes à dentis et pagres, puis une autre zone à agachons moins profondes (33-38m) mais vide. Au final, je tente de prendre une vielle pour ouvrir la catégorie. Heureux, j’y parviens dans les 5 dernières minutes. 6 poissons mais 4 groupes et une 8ième place à 53%.

Le second jour, mon parcours est compliqué à arbitrer, j’ai une seule pierre correcte avec chapons et mostelle à 48m et mes autres coins préparés n’ont rien de sûr. Je débute sur le Datier, et rapidement je prends un labre (limite et finalement non-valable pour 5 grammes) puis je me déplace sur une zone à mulets au bord mais absents. J’attaque le large et prends un congre à 39m. Je monte sur ma pierre au large, 48m au fond, 2 mètres de long, 50cm de haut. Au repérage, j’avais vu un banc de sars, 2 chapons, 1 mostelle, mais je n’avais pas regardé dedans pour ne pas déranger. Je descends, les sars sont absents, je prends un premier chapon. Puis la mostelle, puis trois autres chapons et enfin une sixième apnée pour confirmer qu’il n’y a plus rien. Sur le bateau, c’est la joie, ces poissons sont gros (1, 1, 1.2, 2.2, 2.3kg) et je sais que je suis obligatoirement dans le coup. Il reste 3 heures de compétition, j’alternerais le bord pour les hypothétiques mulets et le large sur des pierres où j’avais vu des pagres au repérage (48m) et d’autres pierres à congres et mostelles. Malheureusement, tout est vide. Je prends enfin une mostelle à 46m. Je ne vois pas les pagres. Au bord je prends un labre valable. Il me reste une heure, et un congre à faire. J’en vois 2 à 48m, j’hésite sur le premier (20kg), et tire le second, un petit. Finalement, il est mal pris, et je dois le doubler, puis l’extraire dans un dernier effort, au final 3 apnées pour ce dernier poisson. Je termine second de la journée, Aurélien présentant une pèche incroyable, je le félicite. Je remonte quatrième du général, une bonne place, mais tout de même un peu frustrante. Je félicite aussi Cyril, champion du trophée national individuel 2019, qui a parfaitement géré cette compétition.

Guillaume avec son pilote, Stéphane Bua et Jean Baptiste Clauss, le second jour


Guillaume, le premier jour, avec son père André, pilote de Jean-Baptiste pour cet occasion

 

Commander la licence FNPSA 2016: 

La ligue LRMP partenaire

des Pêcheurs Sentinelles:

Nos partenaires

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional