CNI21 : Six-Fours

 

Le championnat de France 2021 vient de se dérouler à Six-Fours dans le Var les 1 et 2 octobre.

La météo précédent le championnat a été assez instable alternant les vents de nord et d’est et

des coups de pluie.Toutefois, le jour j toutes les conditions étaient réunies pour faire une

magnifique compétition.L’organisation de Christian Cerboni et de son équipe a été parfaite.

Du coté de notre comité, cinq compétiteurs ont été alignés, Vincent Willeme (20ième), Jean-Baptiste

Clauss (21ième), Mathieu Gonzales (13ième) ,Stephan Foppolo et Guillaume Eugène et notre ligue

signe encore une belle réalisation avec Guillaume (second) et Stephan (troisième) sur le podium !

Ils sont devancés seulement par Mike Fourreau auteur d’un championnat incroyable,en terre

provençale, c’est un bel exploit. Bravo aussi à Vincent Willeme qui termine second du

championnat espoir. C'est encourageant !

Bravo à eux.

 

 

Le classement

 

 

Le podium avec Guillaume, Mike, et Stephan

 

 

La pèche du vainqueur le jour 2 avec Fabrice Mouton


 

Vincent Willeme (second des espoirs) qui a la chance d'avoir Christian son grand-père comme pilote



Comptes rendus de nos représentants :

 

Guillaume Eugène (Second) :

Tout d’abord, je remercie Mickey Demestre, mon pilote et relais au repérage, en effet sans lui, je n’aurai pas pu couvrir autant de zones profondes et mon repérage aurait été bien moins conséquent. La semaine précédant la compétition, on a pu couvrir l’ensemble des zones et le constat était clair, profond, les chapons, les mostelles, les tambours étaient vraiment présents. Certaines zones étaient très prometteuses et je pouvais aussi espérer un beau denti.

 

Le premier jour, je prends une mostelle à 15m, puis je file au large, 39, 43, 46m, mes premières apnées se soldent par 2 gros tambours (2.6 et 1.9), les dentis et les mostelles sont absentes. Le courant est fort. Je passe sur 4 chapons repérés entre 39 et 45, j’en trouve 3 dont le plus gros, presque 2kg, ainsi qu’un congre à 35 dans un tuyau. Jusqu’à là, tout se passe pour le mieux, je pars sur le grand large, le courant est infernal, les vagues fortes, c’est compliqué de bien tomber sur les points, une mostelle repérée de 2kg à 46m est absente, un denti de 4 kg s’approche mais il manque 2m…. Je prends un beau chapon. Je ne tire pas les rougets pensant fermer le quota groupe facilement, je rate un bécofino, je perds du temps. C’est tellement dur les conditions que je renonce à la suite du parcours car surement encore plus exposé et toujours aussi profond. C’est dommage, c’était plus que prometteur sur les gros chapons, mostelles et tambours. Je repasse sur les zones du début, moins exposé, j’ai perdu du temps sur le large, et j’arrive à prendre une mostelle et un sar. Je fini par 5 apnées rapides à 15m sans trouver le labre. Je suis second à 88% de Mike, rien n’est encore joué.

 

Le second jour, je débute sur une faille pleine de mostelles, je pèche avec 2 fusils entre 33 et 37 sur la faille, et sors rapidement 4 mostelles de 1.3 à 2.3. La cinquième du même calibre sera prise sur une faille à côté. Je m’occupe aussi des chapons, j’en trouve 2 pour 3 repérés (39-43). En montant en fin de zone sur le troisième chapon qui me manque, je passe sur 3 points au bord, je fais 2 labres et un congre. Le chapon à 46m sera là, je bloque le quota. J’enchaine avec 2 sars. En 2h, j’ai donc 13 poissons et presque que des gros. Je pense donc que le titre est acquis et largement, je croise Mike, il n’a pas grand-chose (qu’il annonce). Je me dis que je vais continuer au large sur les sars plutôt que de suivre le bord, je regrette le choix, j’aurais surement assuré la première place en restant au bord. Les postes à sars sont vides ou occupés par d’autres chasseurs. J’arrive sur un poste à 43 sur une barre descendant à 55, et le banc de dentis est là, cela semble facile, ils rentrent bien (4 à 6kg) mais les deux plus téméraires tourneront un petit mètre trop tôt. Je replonge 4 fois, je ne les vois que de loin, pire je rate 2 bécofinos sur des tirs pas simples…. Je perds du temps. Je me rabats sur le bord, je prendrais 2 labres.

 

Au final, je suis second et je suis mitigé, car la place est belle, lmais j’avais vraiment de quoi prendre le titre, je regrette certains de mes choix. L'écart est faible, 188%, les trois petits bécofinos ratés, c'est peu sur 25 poissons mais cela fait la différence. Au final, Mike a été exceptionnel, je le félicite grandement.

 

Guillaume avec les deux gros tambours le jour 1 et avec Mickey sur la seconde journée


Stephan Foppolo (troisième):

Après une semaine de repérage haute en péripéties avec Jérôme Roche mon équipier habituel qui sera mon pilote pour ce nouveau trophée national 2021, j’ai pu participer au national. En effet le mardi on casse le moteur et le lendemain aller-retour Six fours les plages /Palavas les flots pour récupérer le bateau de Jérôme et laisser le mien…On perdra donc quasiment une journée de repérage de la zone du premier jour.
Premier jour zone des Embiez:
Départ pour la baie de Bandol où nous avions repéré une mostelle et quelques congres. L’eau est claire mais tout a bougé. On file alors sur l'ile de Bendor où je prendrai deux mostelles dont une de plus de 2 kg. Ensuite on enchaine les pointes et falaises pour dénicher les bancs de mulets repérés dans la semaine mais tout a disparu. Jérôme me fait alors remarquer que 5 bateaux restent contre la digue de Bandol depuis pas mal de temps. On s'y dirige et me pose sur une toute petite digue éloignée des bateaux. J’y prendrai 3 muges. Ensuite on tourne autour de l’ile de Bendor mais rien. On décide alors de partir sur les Embiez sur une zone de roche au milieu des posidonies. J'y prendrai une murène et deux grosses lasagnes et une vieille limite.
je finirai 8ème avec 8 poissons valables et une murène
Deuxième jour zone la Seyne:
On démarre sur un plateau rocheux où 3 mostelles étaient repérées : je les prends toutes les 3. J’insiste sur les arêtes rocheuses en quête de labres où murènes mais rien de valables n’est pris.
Je passe ensuite sur un coralligène sur 31/32m mais les sars y sont bcp moins nombreux et à la deuxième descente tout a cavalé. On file donc dans la baie où je prendrai 5 muges et une saupe . Un passage sur une zone rocheuse en face du cap Sicié rapporte une bleue valable de plus. Sur le retour je passe sur les "deux frères et prends une mostelle de plus et une murène.
Retour sur le plateaux du milieu de zone où je prendrai les deux dernières heures 2 autres vieilles et deux grosses lasagnes de plus du kilo et deux mostelles de plus. Une belle lasagne de plus sera vue mais je ne pourrais pas la prendre.je termine la journée avec 16 poissons et une murène et un mulet ne passera pas d'un cm ... je termine 3ème de la journée et remonte 3ème au général derrière Guillaume avec deux pèches profondes de poissons trophées et Mike fourreaux pour sa régularité à la première place les deux jours.
Enfin je remercie Jérôme pour cette semaine passée à repérer et me piloter ainsi que sigalsub et union matériaux pour leur matériel et soutien

Stephan le premier jour avec Jérôme en arrière plan


Mathieu le premier jour, Jean-Baptiste et son pilote Gilles Maksem le second jour



 

Commander la licence FNPSA 2016: 

La ligue LRMP partenaire

des Pêcheurs Sentinelles:

Nos partenaires

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional