CND20

 

Le CHAMPIONNAT NATIONAL FNPSA PAR EQUIPE 2020 vient de se dérouler à Frontignan les 9 et 10 octobre. En ces périodes perturbées par la crise sanitaire, l'organisation a rencontré pas mal de difficultés mais a tenu à monter un beau championnat. Ainsi, une fois les autorisations obtenues, avec une nouvelle équipe au sein de la ligue régionale autour de Guillaume EUGENE (président), Jean-Baptiste CLAUSS (trésorier), Grégory SALVET (membre du comité directeur), Christian WILLEME (directeur de compétition), Ricardo LLARDEN (pesée), Rudy LEVY (pesée) et Jean-Marie RAY (secrétaire), ce championnat a été une parfaite réussite.

Les jours de repérages précédant la compétition, la visibilité oscillait entre 1 et 5m et l'eau était très froide pour la saison (14°) mais malgré ces conditions compliquées le poissons étaient bien présents et très regroupés. Les bancs de sars étaient conséquents et certains spécimens bien gros. Des gros tambours avaient aussi été repérés.

L'organisation tient à remercier chaleureusement le camping HORIZON BAR pour l'accueil de l'événement, les pilotes et capitaines et toutes les personnes qui ont pu donner un coup de main. On peut aussi remercie la société JFE qui a offert une paire de palmes à l’équipe la plus jeune, le MAS DU THYM qui a offert du miel au podium et Denis PONS qui a amené de la glace pour le conditionnement des poissons.

Merci aussi à Stephane Dudon et son collègue Adrien pour avoir couvert médiatiquement l’évènement.

La video

 

 

 

Le classement 


Classement complet (36 équipes)

Classement J1

Classement J2


Les poissons pêchés ont été offerts à l'association SAINT-VINCENT-DE-PAUL qui s'occupe d'offrir des repas au plus démunis.

La première journée de vendredi s'est déroulée dans une eau assez sale mais très poissonneuse sur la zone du bois aux ARESQUIERS. Au final beaucoup de ceintures entre 8 et 12 poissons, notamment des sars, ont été amenées à la pesée.

Stéphane BUISSON et son coéquipier Franck DEVANTOY avaient décidé de monter sur un tunnel où ils avaient vus des gros tambours. Malheureusement pour eux, l’équipe Marco RONDO et Quentin ROUSTAN sont tombés dessus, et ceci juste avant qu'il arrivent. Ils gagneront la journée avec 15 poissons dont un magnifique tambour de 2.5kg. Stéphane et Franck ne seront pas en reste et termineront second avec 13 poissons. Au classement général, ils termineront 4ième après une belle seconde journée, on peut les féliciter.

Le samedi, on a pu bénéficier d'un eau plus claire du côté du la zone du port, la meilleure ceinture a été, contrairement à la veille, languedocienne. Bruno HANSEN et Loïc COSQUER sortent vainqueurs de la journée avec une pêche incroyable de 19 poissons dont un tambour passant le kilo. Ils sont devant Ghislain GUILLOU et Éric GERAULT venus de Bretagne avec une superbe pêche variée et devant Stephan FOPPOLO et Jérôme ROCHE qui ont de 12 poissons. Loïc et Bruno s'imposent largement au général, bravo à eux. Sur le podium, les vainqueurs de la veille, Marc et Quentin du GPES La Ciotat se placent second et Stephan FOPPOLO avec Jérôme ROCHE complètent le podium du général. Bravo à eux.

Pour ce championnat, on a pu assister à une belle prestation de deux jeunes Vincent WILLEME (petit-fils de Christian) et Julien FRIZOL avec une dizaine de prises, le second jour, capturées au pied du bateau base. On peut aussi féliciter l'équipe féminine Carole GRAZIOTTI et Tiffany CORDELAIS qui ont su prendre quelques prises malgré l'eau froide et sale. On peut les féliciter grandement.

 

Loic et Bruno le jour 2 (Champion Nationnaux)

Le CR:

Début de repérage le mardi pour Lolo (zone ouest), il m’appelle et me dit : Bruno j’aurais pêché une glacière de sar, j’ai du mal à le croire au vue des conditions météo.

Jeudi, on part repérer ensemble la zone est. Eau plutôt sale, les poissons ne sont pas présents en pleine eau, mais à ma grande surprise, Lolo a raison, certaines ragues sont pleine de sars. Ragues dont il prend les amers ( je le remercie car je n’aime pas du tout les prendre).

 

Premier jour de compétition : On décide d’un parcours éloigné de la zone de mise à l’eau pour pêcher tranquille. On s’arrête sur une première zone sur laquelle on met 3/4 h à faire une mostelle. Ensuite on part très en terre 20 min de palmage pour aller sur les pierres qui lors du repérage était pleines de sars. A 100 m du point, on se rend compte que l’équipe de Marc et Ali, ont repérés la même zone que nous, mais ils ont de l’avance et pris déjà plusieurs poissons. C’était notre zone la plus poissonneuse. On est légèrement (beaucoup) dégoûté. Mais Loïc, nous amène sur une autre zone éloignée ou nous sommes seuls. La zone est constituée de 2 amas de pierres sur lesquels on pensait avoir fait le quota de 10 sars et 2 mostelles. On pensait car notre règle accrochée sur la planche nous trahit car à la pesée, 1 mostelle et 1 sar ne passent pas d’un cm. On finit 7ème avec 9 sars et 2 mostelles.

 

Deuxième jour : on se change, lolo n’est pas du tout motivé, c’est plutôt bon signe. De nouveau, on a pris l’option de s’éloigner du départ pour être tranquille en pêchant en terre. Sur le parcours, on croise de nouveau l’équipe de Marc et Ali, je suis très inquiet, lolo me rassure, on n’est pas encore arrivé sur nos amers qui sont bien plus en terre. On pêche sur 4 zones et on fait un poisson par ci par là, il n’y a pas de ragues pleines mais le poisson est présent notamment un sars tambour d’1kg repéré par Loïc 5 jours avant qui n’avait pas bougé. On complète notre pêche à l’indienne entre les différentes zones. A noter un sar maillé pris par lolo à sa dernière apnée en arrivant au bateau. On finit cette journée avec 10 sars, 1 sar tambour, 4 mostelles, 3 vieilles et une rascasse qui passent à la pesée... non à la mesure. Premier de ce 2ème jour, et premier du national. On est très heureux.

 

On tient à remercier les organisateurs, barqueros, capitaines dont la tâche est difficile et surtout chronophage sans qui ces compétitions n’auront plus lieux

 

Quentin Roustan et Marc Rondo (Vice-Champion Nationnaux)

 

 

Le gros tambour 2.5kg


Leur CR :

 

Nous avions à cœur de faire aussi bien que notre premier national ensemble l’année dernière où nous avons fini 6ième mais nous savions que la tâche allait être plus que rude … Nous avons essayé de faire un bon repérage et de nous appliquer sur les amers mais je dois dire que c'est dans ce domaine-là que nous sommes les plus mauvais !! Et nous allons vite le comprendre dès les premières minutes de la première manche ou nous allons passer à côté des pierres. Nous décidons très vite de faire avec et de pêcher sur les premières pierres. Sur ma deuxième descente (Marco) en faisant une petite indienne sur un tombant j’aperçois la queue d'un poisson que j’analyse de suite (les Sars tambours) en bas du tombant se trouve comme une petite grotte sombre et profonde je rentre ma tête et de suite je vois 2 beaux spécimens plus un petit sur le côté et un autre tout au fond ou je distingue que sa grosse bouche mais je sais qu'il est gros !! Je reste calme et lucide je sais que j'ai un petit fusil avec un 5 dents j’estime que c'est trop risqué je remonte et donne vite les infos à Quentin. Ni une ni deux le voilà descendre il ne trouve pas et remonte je redescends trouve une autre entrée et je lui confirme qu'ils sont bien là !! Dans le même temps l'équipe Buisson-Devantoy pas très loin et très à l’affût de nos actions tire un sar commun qui va vite compliquer la tâche est surexcité les poissons dans notre pierre compliquant ainsi la tâche. Quentin amorce une nouvelle descente remonte et m annonce qu'il a réussi à tirer en 2 secondes je récupère une tahitienne sur la planche pour le doublé c’est fait il ne reste plus qu'à le sortir mais il se défend bien et la peur de le décrocher est omniprésente !! Je prends mon temps je le sens gigoter et enfin j’arrive à l’extraire et à le saisir on explose de joie 20 minutes sont passées mais nous savons que c'est important d’avoir un poisson comme ça et nous donne des ailes pour la suite !! Nous continuons notre parcours et on arrive enfin à retrouver une pierre que nous avions repéré super elle est pleine nous allons prélever 4 sars à l’intérieur et 2 autres dans une pierre juste à côté on exulte ... Nous sommes à présent à la 2ème heure mais le plateau lisse et vide nous tend les bras pendant 45 min !! Nous stoppons de suite notre avancée petite concertation et nous décidons de revenir en arrière !! On va de suite retrouvé un petit éboulis avec encore une pierre bien remplie nous prélevons encore un sar chacun et 2 labres c'est pas trop mal mais nous savons que nous devons faire beaucoup mieux pour espérer !! C'est pas grave on est presque à l’arrivée mais nous gardons espoir de trouver encore du poisson il reste 1 heure... Je vais tirer une mostelle et en trouver une autre dans un trou ou il sera impossible de la prélever malgré avoir tout essayé !! Nous décidons de laisser tomber. Un peu plus loin je préleve encore un sar et Quentin aussi ça y est le quota est rempli nous voilà avec 10 Sars 1 sar tambour 1 mostelle 2 labres.

Et un troisième qui ne passera pas pour quelques millimètres !! Cette belle première manche nous offrira la première place mais ça tu le sais déjà ???? !! La deuxième manche est beaucoup moins marrante tout recommence de la même façon sauf que là nous trouvons aucun amer et surtout aucune pierre !! Le plateau lisse lui est toujours présent voilà 1 heure qui vient de s’écouler et nous sommes fanny !!! Il faut stopper l’hémorragie de suite petite concertation nous sommes d’accord il y a des pierres au départ il faut aller dessus et surtout il faut pêcher !! Retour au départ voilà des pierres le grappin est bien au fond et c'est parti pour 3 h 30 au même endroit en bougeant de 10 m à droite ou 10 m à gauche !! Les Sars sont là mais beaucoup de petite taille. Quentin est dans un quart d'heure de folie il va prélever 5 Sars en 6 apnées et nous allons prélever en tout 10 Sars sur cet endroit dont 7 valables et 2 labres j apercevrais encore une mostelle en éclair que nous n’arriverons jamais à retrouver et c'est l’heure de rentrer nous avons sauvé les meubles qui nous offre cette magnifique place de vice-champion de France !!!

 

 

Leur CR:

 

jour 1:
​Le dimanche précèdent la compétition nous sommes sortis, Jérôme et moi jeter un coup d'œil sur des zones pour savoir un peu où aller le jour j mais avec une eau froide à 14 degrés et 1 à 2m de visi plus la houle ;nous n'avions pas vu beaucoup de vie. Au début de la compétition nous avons opté pour une zone de dalles dans une cuvette de sable où plusieurs sars et mostelles avaient été repérés. Une brume tenace ne nous a pas permis de trouver la zone pendant 45 minutes. Le championnat démarre bien!! On tire tout de même un sar valable en tournant en rond. Puis enfin on est sur zone mais quasiment tout le poisson est parti !! Une mostelle et un sar seront tout de même pris mais beaucoup de temps a été perdu. On file sur un deuxième coin et là rapidement on tire 5 sars et deux vieilles. Il reste environs 2h de compétition et on décide alors de partir devant nous en direction du bateau de sortie sur un axe où le relief est accidenté. C'est ainsi que nous prendrons 2 vieilles de plus et 3 sars. On finit la journée avec 14 poissons dont 12 valables. Nous sommes 5ème de la journée à un demi poisson du 2nd.


jour 2:
Comme la veille on glisse en péchant vers un tube isolé. L'eau est bien claire sur zone (environ 8m de visi) mais c'est quasi désert. Nous prenons deux mostelles pas très grosses. Sur la deuxième zone constituée de belles dalles c'est le désert!!! On décide alors de laisser tomber les repères et nous voilà à nouveau à écumer les crêtes cassées du plateau mais également du plat désespérant !!! Jérome m'appelle soudain en remontant d'une apnée!! Il a trouvé deux petites failles ridicules où nous prendrons 3 sars valables. Puis plus loin sur une "casquette" de roche non moins ridicule 2 grosses vieilles et 2 gros sars. Il ne reste alors que deux heures et les bateaux annoncent des pêches à plus de 10 poissons autour du bateau de départ. On file donc toujours en péchant vers cette zone. On prendra ainsi "dans le paquet" 2 autres vieilles et 3 sars et une mostelle correcte. Nous finirons avec 15 poissons. Nous donnant espoir de ravir la plus haute marche du podium bien que Loic Cosquer et Bruno Hansen annoncent une autre grosse pêche. Le verdict de la pesée tombe et seuls 12 poissons passeront, insuffisant face aux 19 poissons valables des tics et tacs agathois qui en explosant le pourcentage nous donnent la 3eme place sur le podium. Contents tout de même de notre place malgré le peu de temps pour préparer les zones

 

Jérôme Roche et Stephan Foppolo (3ième du général)

Franck Devantoy et Stephane Buisson le jour 1 (4ième du général)

 

Commander la licence FNPSA 2016: 

La ligue LRMP partenaire

des Pêcheurs Sentinelles:

Nos partenaires

  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow

Our site is valid CSS Our site is valid XHTML 1.0 Transitional